vendredi, avril 16, 2021
EnfantMa fille se trouve trop grosse !

Ma fille se trouve trop grosse !

Elle n'est pas encore ado, mais votre petite fille subit déjà la pression du diktat de la minceur ! Comment l’aider à se sentir bien dans sa peau ?

-

Dès l’âge de 6 – 7 ans et davantage encore vers 8 ans, les petites filles développent parfois certains complexes liés à leur poids, que l’on pensait réservés aux adolescentes mal dans leur peau ! La conscience de leur corps et des commentaires qu’il peut susciter est pourtant une réalité pour bien des (très) jeunes filles. L’enfant revient souvent de l’école le menton rentré, l’air abattu. Et alors même que sa silhouette est celle d’une fillette en pleine croissance, elle se dit parfois “trop grosse”. Et au détour d’une phrase, elle avoue que les petites filles s’amusent à comparer leur tour de cuisse à la récréation !

Une simple moquerie suffit
La faute revient évidemment majoritairement au fantasme du corps idéal de la femme que l’on observe dans les magazines de mode, sur les podiums ou au cinéma. « C’est entré dans le langage courant des mères, des sœurs, des filles ou des copines qu’il vaut mieux être mince dans la vie », Même si à cet âge-là, la fillette est encore protégée du flot d’images sur les réseaux sociaux et sur les écrans en général, pour la spécialiste, cette vision du corps parfait s’imprègne déjà en elle. Et bien souvent, c’est à l’école qu’une phrase, une moquerie ou une réflexion d’une copine peut faire naître des complexes jusqu’ici inexistants. La fillette se montre alors plus triste qu’à l’accoutumée, a mal au ventre le matin avant d’aller à l’école, ou la maîtresse a pu remarquer un changement dans son comportement… Autant de signes qui doivent nous alerter.

Dernières nouvelles

Grossesse: Tout savoir sur l’hypersalivation et l’hypersialorrhée

La grossesse est parfois synonyme d’hypersalivation, aussi appelée hypersialorrhée ou ptyalisme, une salivation excessive pas toujours facile à supporter....

Une étude montre que les noix peuvent avoir des effets anti-inflammatoires qui réduisent le risque de maladie cardiaque

Les résultats d'un essai contrôlé randomisé récemment publié dans le Journal of the American College of Cardiology, indiquent que...

Les Plus lus

- Advertisement -

vous pourriez aussi aimerEN RELATION
Recommandé à vous